Service local du RÉCIT Commission scolaire de Kamouraska - Rivière-du-Loup

Mandats du Service local du RÉCIT

jeudi 20 avril 2006 par Martin Bérubé

Mandat No 1 :
La formation continue en lien avec l’implantation des TIC en éducation

Ce mandat peut être décortiqué en quatre facettes :

a) Formation continue du personnel enseignant relative à l’utilisation des TIC en conformité avec l’implantation du nouveau programme.

En fait, mon rôle consiste à planifier et à donner des formations au personnel enseignant en lien avec l’appropriation du Programme de formation de l’école québécoise, et spécifiquement sur la compétence transversale « Exploiter les technologies de l’information et de la communication ». Par le fait même, il est alors possible de développer la compétence professionnelle qui est d’intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activité d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel.

De plus, je souhaite proposer des modèles d’utilisation en classe aux enseignantes et enseignants en lien avec les nouvelles approches pédagogiques et éviter de mettre l’emphase sur une approche technocentrique. L’utilisation des TIC en classe ne doit pas être une fin en soi, mais un moyen de parvenir à ses fins pédagogiques.

b) Accompagnement et soutien au développement et à la mise en oeuvre des projets pédagogiques issus du milieu.

Pour ce faire, j’entends me rendre disponible pour toute interrogation ou besoin du personnel enseignant, de servir d’interface entre les désirs et la réalité. Il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées, il faut que les enseignantes et enseignants soient en mesure de réaliser leurs projets en fonction du matériel et des ressources disponibles et qu’ils se donnent les moyens de réussir. Mon rôle est donc de m’assurer que vous avez accès à toutes les ressources disponibles pour réaliser votre projet.

Enfin, je peux, si l’enseignante ou l’enseignant en exprime le désir, accompagner celle-ci ou celui-ci dans la classe quand la situation l’exige, pour faciliter la réalisation du projet.

c) Veille technologique nécessaire pour soutenir adéquatement les projets.

Ce volet de mon mandat est particulièrement intéressant puisse qu’il m’amène à être constamment à l’affût (dans le cadre de congrès ou en furetant sur Internet) d’utilisations novatrices de logiciels ou de périphériques. Il m’est alors possible de présenter des innovations et des expérimentations à caractère pédagogique pour faciliter l’utilisation des TIC en classe avec les élèves.

d) L’innovation et l’expérimentation.

Seulement pour l’année scolaire 2005-2006, J’entends :

- faire produire des émissions de Radio Web par les élèves d’adaptation scolaire ;
- expérimenter le Cyberpif en compagnie d’une équipe multidisciplinaire composée de conseillers en orientation, d’enseignants et de conseillers pédagogiques ;
- proposer l’expérimentation de la robotique pédagogique au primaire.
- expérimenter les journaux de classe Web autant au primaire qu’au secondaire.
- Etc.

Mandat No 2 : La concertation

Puisque le RÉCIT adhère à la "Culture de réseau" comme valeur pédagogique et qu’il est déplorable de réinventer la roue lorsqu’une solution existe, le Service local du RÉCIT à comme second mandat de participer au bon fonctionnement du réseau du RÉCIT en participant à différentes rencontres de concertation.

a) La concertation locale :

En principe, l’animateur du service local du RÉCIT devrait animer un comité local d’enseignantes et d’enseignants qui tentent d’intégrer les TIC en classe et qui en font la promotion par rayonnement dans leurs écoles respectives. Présentement, ledit comité n’est pas opérationnel pour différentes raisons. Je travaille plutôt informellement avec les gens qui le désirent.

b) La concertation régionale :

Depuis maintenant trois ans, je participe activement aux rencontres de concertations régionales (Bas St-Laurent - Gaspésie - Iles-de-la-Madeleine). L’an dernier, nous nous sommes donnés un plan triennal que nous évaluons à chaque rencontre. Nous nous rencontrons en début d’année scolaire, en janvier- février et à la fin de l’année pour planifier, réguler et évaluer la réalisation de nos projets respectifs.

De ces rencontres a émergé des projets régionaux comme :
- La production de cyberquêtes au primaire et en adaptation scolaire au secondaire ;
- L’expérimentation d’un portfolio numérique, le Cyberfolio.
- Le développement de la compétence professionnelle qui est d’intégrer les technologies de l’information et des communications aux fins de préparation et de pilotage d’activité d’enseignement-apprentissage, de gestion de l’enseignement et de développement professionnel.
- Etc.

Au sein de l’équipe régionale, j’ai aussi contribué à la tenue annuelle d’un colloque régional TIC - Adaptation scolaire qui a généralement lieu à la fin mai dans notre Commission scolaire.

c) La concertation nationale

Depuis cinq ans maintenant, je participe à la table nationale du Service national du RÉCIT, domaine de la mathématique, de la science et de la technologie. En autre chose, je vais chercher de l’information sur la façon d’implanter les TIC dans ce domaine, mais en plus, je vais chercher la formation nécessaire pour présenter des projets dans ma Commission scolaire, comme l’expérimentation de la robotique scolaire au primaire.

d) Les rencontres nationales du RÉCIT.

Enfin, je participe à deux rencontres nationales de deux jours (l’une en octobre et l’autre en mai) qui regroupe tous les intervenants provinciaux du RÉCIT. Sous la responsabilité des deux coordonnateurs, nous échangeons sur nos projets respectifs et sur les orientations du RÉCIT. Nous en profitons aussi pour suivre de la formation continue en lien avec l’intégration des TIC en éducation et nous sommes quelques fois sollicités par le MELS pour donner notre avis sur différents sujets en lien avec l’actualité pédagogique.

Voici brièvement, un compte rendu des activités que je mène pour faciliter le développement de la compétence transversale, mais aussi professionnelle à intégrer les TIC. Évidemment, suite à la lecture du présent texte, vous devez certainement vous dire qu’il n’est pas vraiment disponible pour venir m’aider en classe ! Détrompez-vous ! Ma priorité première est de vous aider. Je vais tout faire pour me rendre disponible si vous le souhaitez. De plus, il est possible de consulter mon agenda sur le site suivant : http://recit.org/berubem/. Donc, n’hésitez surtout pas à communiquer avec moi !


Martin Bérubé,
Conseiller pédagogique et animateur du Service local du RÉCIT
berubem@cskamloup.qc.ca
(418) 492-6444 poste 202


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4556 / 1802537

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Information   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License